Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le programme «DIRECT»-Dialogue et Réconciliation Transfrontalière

Contexte et Justification du Partenariat avec l’USAID
Dans la recherche de solutions au conflit armé qui gangrène la Casamance depuis 1982, USAID/Sénégal entre en partenariat avec Afrique Enjeux par appel d’offre dans le cadre du renforcement et de la consolidation des acquis du processus de Paix en Casamance plus précisément dans le  Balantacounda, région de Sédhiou et Département de Goudomp et la zone transfrontalière en Guinée Bissau dans le secteur de Ingoré.

A cet effet, le programme « DIRECT » (Dialogue et Réconciliation Transfrontalière) est financé par le Gouvernement Américain et exécuté par Afrique Enjeux.

Technique de Réalisation de la consolidation des acquis du processus de Paix :

Approche communautaire.

Objectif général du programme : Favoriser la réconciliation communautaire, la participation et l’influence des populations dans le processus de paix en Casamance

Objectifs spécifiques

OS1 : Renforcer la connaissance, les compétences et l’implication des leaders communautaires pour la résolution du conflit en Casamance dans ses dimensions locale, nationale et transfrontalière. Les activités prévues portent sur : la consultation et l’information des acteurs sur le programme et les défis de la paix, l’identification, l’analyse approfondie et le partage des déterminants du conflit, de la réconciliation et de la paix dans la zone, le renforcement des capacités des acteurs clés (formations, échanges, participation aux réunions externes).

OS2 : promouvoir la réconciliation, la paix et la sécurité à travers les dialogues et médiations intra et inter- communautaires. Les activités portent sur les réunions diversifiées pour tous les groupes sociaux et la médiation sociale conduite par des leaders ou notables essentiellement.

OS3 : offrir aux femmes des opportunités de promotion socio-économique grâce au financement de micro-projets intégrateurs et des foras dans les « zones frontières ».

 

Activités encore réalisées

Consultations et Information des acteurs clés

 

Objectif spécifique 1 Renforcer la connaissance, les compétences et l’implication des leaders communautaires de la zone frontalière du « Balantacounda » pour la résolution du conflit en Casamance dans ses dimensions locale, nationale et transfrontalière.

Visites des Autorités et leaders communautaires

 

Tenue du CRD à Sédhiou

Organisation Cérémonie de lancement du programme «DIRECT»


Réalisation Etudes de Référence

Identifier  et analyser profondément  les leviers propices à la Paix,
à la Sécurité et les facteurs bloquants.

 
Photos de l’équipe chargée de l’étude à la borne frontalière n°139 
Située entre la localité de Bafata, Sénégal et le village de Maké
Guinée Bissau.

Méthodologie de la tenue de l’étude:

Focus group

 

Focus avec les autorit és administratives et militaires avec la participation des membres de l’association BADIYA partenaire Bissau

 

Guinéenne Focus group à Kolane localité de la communauté rurale de Simbandi Balante

Focus group avec la communauté de Bafata

Focus group avec la communauté de Kounaya

Documentation
   

Rencontres avec les acteurs sous-régionaux  

Réparatif au Renforcement des capacités des acteurs communautaires

 

Rencontres Inter et Intra - villageoise

Objectif 2 Promouvoir la réconciliation, la paix et la sécurité aux travers de dialogues et médiations intra et inter- communautaires

Rencontres Villageoises

 



 

Rencontres Inter-villageoises



 

Organisation de Rencontres Régionales




Appui Institutionnel au profit du partenaire de AFEX à Ingoré en Guinée - Bissau

A l’image de sa collaboration avec USAID, AFEX a également un partenaire qui s’appelle BADIYA  qui se trouve à Ingoré en Guinée Bissau et lui accorde un appui permettant à BADIYA de réaliser des activités de Dialogue de Réconciliation en territoire Guinéen.